Forces vives

La société civile au service de nos idées

Santé

Mon parcours professionnel de médecin généraliste installé en milieu rural de 1989 à 2010 puis de médecin salarié dans un centre de rééducation privé dans une petite sous-préfecture de la Nièvre ainsi que ma fonction d’élu municipal à Montargis dans le Loiret m’ont permis de vivre au plus près les mutations de notre système de santé et de m’apercevoir à quel point ce sujet sensible est devenu une préoccupation majeure de la population.
Très longtemps le système de santé français fut considéré comme l’un des meilleurs au monde. Né après la deuxième guerre mondiale, il y a donc plus de 70 ans, il a fait preuve de son efficacité par son aspect universel, son accessibilité en tous lieux du territoire, sa complémentarité public/privé, son haut niveau de performance.
Mais depuis 30 ans confronté principalement à des problèmes de financement et de déficit endémique, il a été dénaturé par des décisions politiques incohérentes.
La pire fût probablement la diminution drastique du numérus clausus des médecins dans les années 90 qui est en grande partie à l’origine de la pénurie actuelle et future de médecins et explique donc la désertification médicale de nombreux territoires.
Les politiques de l’époque estimaient qu’en limitant l’offre médicale, les dépenses de santé diminueraient, erreur funeste qui n’a fait que provoquer un transfert de soins du secteur libéral vers le système hospitalier et qui explique en partie la saturation des services d’urgence.
A cette erreur fondamentale s’ajoutent l’augmentation et le vieillissement de la population, la bureaucratisation galopante, les évolutions sociétales du corps médical, le consumérisme médical, l’intrusion d’internet dans la relation médicale, la judiciarisation de l’exercice.
Toutes ces évolutions expliquent pourquoi notre système de santé est au bord de l’explosion, de l’implosion.
Si rien n’est fait rapidement, dans quelques années nous connaîtrons une catastrophe sanitaire.
De très nombreux médecins prendront leur retraite dans les 5 prochaines années et ne seront pas remplacés.
Cette pénurie touchera les médecins généralistes et spécialistes mais également d’autres professions de santé en particulier les chirurgiens-dentistes.
Une partie de la population, principalement dans les zones rurales, dans les villes moyennes et en périphérie des grandes métropoles, sera confrontée à cette pénurie.
Une inégalité face aux soins, donc une perte de chance parfois vitale, sera alors inévitable. Elle existe déjà dans certains territoires.
L’urgence est telle que les solutions proposées doivent être transpartisanes. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises solutions de droite ou de gauche mais il y a les solutions efficaces qui répondront aux besoins des territoires.
La responsabilité de nos dirigeants est engagée, ils doivent avoir le courage de prendre des décisions innovantes qui pourront être impopulaires, qui se heurteront parfois aux conservatismes des professionnels de santé, de certains élus et de la population.
Un simple « replâtrage » du système actuel est insuffisant, ayons le courage et l’ambition d’inventer une nouvelle organisation sanitaire.

L’objectif de cet éditorial et de cette plate-forme participative est de lancer le débat, de vous permettre de vous exprimer et de nous adresser vos contributions qui enrichiront nos réflexions et permettront la construction d’un programme novateur répondant aux besoins de la population dans le respect des aspirations des professionnels de la santé.

MERCI DE VOTRE PARTICIPATION !

Dr Dominique DELANDRE

Dominique Delandre

La douloureuse affaire Vincent LAMBERT une rupture qui fera jurisprudence?

Par Dominique DELANDRE: diplôme universitaire de prise en charge des patients en état végétatif ou pauci-relationnel et responsable d'une unité de vie EVC-EPR La douloureuse affaire Vincent LAMBERT…

La téléconsultation une solution face à la désertification médicale

Par Dominique DELANDRE Face à la désertification médicale, de nombreux territoires font preuve d’innovation et d’imagination pour palier la carence de médecins généralistes. Une expérience…


Contribuez à Forces Vives, envoyez-nous vos propositions !



3000

Cette zone de texte est limitée à 3000 signes. Si vous souhaitez envoyer une contribution plus longue, merci d’envoyer un email à : contact@force-republicaine.fr

C'est ensembleque nous réussironsla refondation intellectuelleet programmatiquede la droite !