La réponse du gouvernement n’est absolument pas à la hauteur des problèmes des policiers1 min read

Malheureusement, le gouvernement et particulièrement le ministre de l’Intérieur n’ont pas compris ou ne veulent pas comprendre, ni entendre, le profond désespoir exprimé cet après-midi par les policiers. 

Ce ne sont pas les réponses « ultra techno » que nous avons entendues toute la journée qui résoudront quoi que ce soit à une situation qui ne cesse de s’aggraver. 

Bien sûr les moyens manquent aux policiers, bien sûr les heures supplémentaires ne sont pas payées et cela doit être réglé ; mais le problème n’est pas seulement celui-là. On ne peut être qu’effaré par la cécité du gouvernement.

Ce que disent aussi les policiers c’est qu’ils en ont assez d’être déconsidérés, ils en ont assez de voir une chaîne pénale qui dysfonctionne au point que l’impunité de certains délinquants devient la règle ! Ils en ont assez que des ordres venus d’en haut les empêchent d’intervenir là où il le faudrait !

C’est l’autorité de l’État qui est en cause ! La réponse strictement comptable du gouvernement n’est absolument pas à la hauteur des problèmes auxquels sont confrontés nos forces de police.

Bruno RETAILLEAU
Président du groupe Les Républicains au Sénat