Notre projet

Se former, échanger et proposer !

Dépendance

14 mars 2018

Enjeu majeur compte tenu du vieillissement de la population, le sujet de la dépendance est revenu au cœur de l’actualité à travers la grève des personnels des EHPAD, exprimant à la fois l’épuisement mais aussi le dévouement de beaucoup de soignants.

Ce mouvement social illustre un problème d’ampleur qui ne saurait se limiter à la seule dimension budgétaire, bien qu’elle soit essentielle. Car c’est bien le regard porté par une société cédant trop souvent au jeunisme qui est aujourd’hui questionné. Aussi devons-nous envisager cet enjeu de la dépendance dans tous ses aspects, qu’ils soient économiques ou éthiques, et à chaque étape du vieillissement, du maintien à domicile à l’accueil en résidence médicalisée.

Liberté de choix pour les personnes âgées :

Tant qu’ils le peuvent et le souhaitent, nos ainées doivent pouvoir rester à domicile. Aussi est-ce nécessaire de :

1. Lancer un plan national d’adaptation des logements en lien avec l’ANAH, les bailleurs sociaux et les communes.

2. Mettre en place un plan de professionnalisation des aides à domicile intégrant le développement desnouvelles technologies et la recherche d’une efficacitéaccrue des services.

3. Développer les services à domicile, par l’avantagefiscal et par le soutien renforcé aux initiatives locales,municipales et associatives. De nombreuses actions méritent d’être mieux connues et encouragées comme par exemple le logement étudiant chez la personne âgée en contrepartie de l’aide à domicile.

Pour les personnes âgées qui souhaitent ou sont contraintes d‘être accompagnées en établissements :

4. Développer les résidences séniors et les maisons de vie, pour les personnes disposant encore d’une certaine autonomie, en assurant la meilleure couverture territoriale possible de telle sorte que la personne accueillie reste au plus près de chez elle.

5. Soutenir les initiatives visant à renforcer l’autonomie des personnes en établissements. Des expériences existent, notamment pour impliquer le plus possible les résidents dans la vie et la gestion des établissements. Elles méritent d’être davantage connues et soutenues.

6. Renforcer la médicalisation des établissements sur les territoires où le degré de dépendance est particulièrement important.

Solidarité avec les soignants et les aidants :

Pour aider les soignants :

7. Augmenter les effectifs dans les établissements car le ratio actuel est insuffisant.

8. Renforcer la formation professionnelledes soignants.

Pour soulager les aidants :

9. Doubler le plafond annuel du droit au répit à 1000 euros.

10. Valider le congé de proche aidant pour les droits à la retraite et favoriser la mobilisation du compte-épargne temps pour un congé pour aidant.

11. Permettre les dons de jours entre salariés pour les aidants.

Pour renforcer et diversifier les moyens humains :

12. Faire de l’aide aux personnes âgées une priorité de l’engagement du servicecivique, étendu pour cette action spécifiqueaux plus de 25 ans.

Pérennité des financements :

Le système de prise en charge de la dépendance est mis à mal par la raréfaction de l’argent public et l’augmentation du vieillissement. Aussi est-il nécessaire d’innover :

13. Proposer un système assurantiel global en complément des solidarités nationales et familiales, ce qui permettrait aux personnesdépendantes de bénéficier de prestationspouvant aller de 800 euros à 2000 euros si l’on se base sur l’exemple allemand où ce type d’assurance existe depuis 1995.

14. Simplifier l’organisation de la gestion actuelle en revoyant le partage des tâches entre l’Etat, la Sécurité sociale et les Départements.

15. Lancer une grande campagne nationale pour financer la recherche sur la maladie d’Alzheimer, qui touche près de 900 000 personnes en France.

Contribuez au projet, envoyez-nous vos propositions !



3000

Cette zone de texte est limitée à 3000 signes. Si vous souhaitez envoyer une contribution plus longue, merci d’envoyer un email à : contact@force-republicaine.fr

C'est ensembleque nous réussironsla refondation intellectuelleet programmatiquede la droite !