Notre projet

Se former, échanger et proposer !

Immigration

7 février 2018

Il y a URGENCE.

Urgence parce que l’Europe en général et la France en particulier sont confrontées à une vague migratoire sans précédent et qui n’en est sans doute qu’à ses débuts.

En 2016, l’Union Européenne a enregistré plus de 400 000 passages illégaux à ses frontières.
En 2017, pour la France, la barre des 100 000 demandeurs d’asile a été dépassée auxquelles s’ajoutent d’un côté de l’ordre de 200 000 entrées légales sur le territoire, de l’autre des entrées clandestinespar nature difficiles à quantifier mais probablement en sensible augmentation et enfin un processus de naturalisation concernantplus de 100 000 personnes chaque année.

Urgence, parce qu’il n’est que temps de mettre enfin en œuvre unepolitique d’immigration qui n’a jamais vraiment existé.
Urgence, parce qu’une majorité croissante de Français est exaspérée par ce constat et par le laxisme des autorités.

Loin de ce laxisme comme de la démagogie du « Ya qu’à faut qu’on », Force Républicaine propose une politique de réponse fermeet responsable au défi migratoire.
Cette politique se fixe un objectif clair et net : Mettre un coup d’arrêt à une immigration incontrôlée. L’immigration irrégulière doit être stoppée et l’immigration régulière réduite à son strict minimum. Nous formulons donc pour cela 10 propositions précises et concrètes et dont certaines sont d’applications immédiates pourvu que la volonté politique soit au rendez-vous.

Face à l’augmentation massive et incontrôlée de l’immigration irrégulière, il est temps de mettre un terme au laxisme ambiant et de faire appliquer les lois de la République. Les étrangers clandestins et irréguliers doivent être expulsés sans délai.

Cela concerne principalement

Face à l’augmentation massive et incontrôlée de l’immigration irrégulière, il est temps de mettre un terme au laxisme ambiant et de faire appliquer les lois de la République. Les étrangers clandestins et irréguliers doivent être expulsés sans délai.

Cela concerne principalement :

– Les étrangers entrés clandestinement sur le territoire national,
– Les étrangers déboutés du droit d’asile,
– Les étrangers étant entrés régulièrement sur le territoire national mais ayant épuisé leur droit à y rester.

Pour cela, Force Républicaine fait 6 propositions :

1. Abroger immédiatement les circulaires Valls qui ont permis de régulariser plus de 120 000 clandestins entre 2012 et 2015,

2. Mettre fin au détournement généralisé du droitd’asile, (plus de 100 000 demandeurs en 2017 ) le réformer de fond en comble en limitant réellement la liste des pays y ouvrant droit, en obligeant à formuler la demande d’asile depuis l’étranger et non une fois arrivé sur le sol français, en réduisant à six mois la durée de la procédure (qui peut excéder deux ans actuellement),

3. Donner instructions aux Préfets pour exécuter lesordres de quitter le territoire français (OQTF) notifiés aux irréguliers notamment aux déboutés du droit d’asile et qui aujourd’hui restent lettre morte pour 90% d’entre eux,

4. Signer des accords bilatéraux avec les pays d’origine pour qu’ils assument le retour de leurs nationaux, en y conditionnant si nécessaire l’aide que la France leur apporte,

5. Faire respecter les frontières européennes pour qu’elles cessent d’être de véritables passoires. Réviser les accords de Schengen en créant un corps européen de garde-frontières, en facilitant le rétablissement des frontières nationales si besoin en est, en suspendant la participation à Schengen des Etats qui n’assument pas leurs obligations,

6. Supprimer l’aide médicale d’Etat (AME) dont le coût a dépassé le milliard d’euros en la remplaçant par une dispense temporaire de frais de santé limitée aux urgences et aux maladies contagieuses graves

Concernant l’immigration, cette fois-ci régulière, Force Républicaine se fixe quatre actions principales :

7. Réduire l’immigration légale à son strict minimum en fixant chaque année des plafonds limitatifs d’immigration, votés par le Parlement.

8. Restreindre le regroupement familial qui n’a plus sa justification de l’époque où il a été ouvert.

9. Conditionner l’accès aux prestations familiales et logement à une durée de résidence légale en France de 5 ans.

10. Restreindre également l’acquisition de la nationalité française en la subordonnant à une volonté réelle d’assimilation de la part des demandeurs intégrant des critères de bon sens tels que la maîtrise de la langue française et le respect des lois et des valeurs de notre pays. L’identité française mérite d’être défendue et il ne doit plus y avoir de droit du sol automatique.

Contribuez au projet, envoyez-nous vos propositions !



3000

Cette zone de texte est limitée à 3000 signes. Si vous souhaitez envoyer une contribution plus longue, merci d’envoyer un email à : contact@force-republicaine.fr

C'est ensembleque nous réussironsla refondation intellectuelleet programmatiquede la droite !